Maîtrise d’ouvrage : SERS
Maîtrise d’œuvre : D&A, Architecture, urbanisme, paysage et infrastructures / Richter & associés, architectes associés / Coteba, développement durable et mobilité / Sogreah, VRD, énergie / Les éclairagistes associés, conception lumière / Philippe Obligé botaniste
Missions : Étude urbaine et réglementaire, coordination et suivi des projets d’architecture et maîtrise d’oeuvre des espaces publics
Secteur d’étude : 7 ha
Constructibilité : 720 logements , 12 000  m² de bureaux et de commerces, un EHPAD de 84 lits, un résidence étudiante et une école maternelle
Durée des études 2011 > en cours
Montant des travaux : 4 millions d’euros (espaces publics)

Dans le cadre d’un ambitieux programme de reconquête de 250 ha d’anciennes friches industrielles portuaires, l’écoquartier Danube occupe le centre névralgique de l’axe Deux Rives, projet phare de la démarche nationale ÉcoCités 2030. 
Entre la Route du Rhin et le canal Dusuzeau, le quartier résorbe une fracture urbaine, tout en mettant en œuvre - grandeur nature - un laboratoire de la ville de demain. 
La structure urbaine principale du quartier est un jardin fluviatile qui s’étire d’est en ouest et fait le lien entre les équipements métropolitains. Dans la continuité du plateau portuaire, toutes les nouvelles rues et venelles sont traitées en zone de rencontre. L’écoquartier bénéficie d'une politique de stationnement innovante avec deux ouvrages de stationnements mutualisés en ouvrage de 520 places situés aux entrées du quartier, une future station d'autopartage, une volonté d'encourager des modes de déplacements alternatifs à la voiture.

Grâce la tenue d’un dispositif de concertation spécifique en atelier de projet ayant accompagné toutes les études urbaines, et l’introduction d’une forte proportion d’habitat participatif (10% des lots) l’écoquartier Danube possède une forte identité et appropriation dès sa livraison. 
La forte diversité des formes urbaines et architecturales a été travaillée finement en workshop inter-ilot, et a permis de soutenir une ambition forte de mixité fonctionnelle et sociale. Si le projet urbain est parmi les premiers à obtenir le label ÉcoQuartier au plan national 2013, deux projets expérimentaux font l’objet d’un suivi et d’un accompagnement financier de l’État dans le cadre du programme ÉcoCité – Ville de demain : la tour à énergie positive ELITHIS et un îlot urbain à énergie positive.

Illustration - Perspective aérienne 2013
Illustration - Tour Elithis à énergie positive à l’entrée Ouest du quartier
Illustration - Parking silo partagé  à l’échelle du quartier sur la porte d’entrée Est du quartier
Illustration - Parking silo partagé  à l’échelle du quartier sur la porte d’entrée Est du quartier
Illustration - Vue de l’ilot à énergie positive sur la tête de proue est du quartier
Illustration - Vue du cœur d’ilot I comprenant le parking silo partagé
Illustration - Vue du cœur d’ilot I depuis la terrasse partagée sur le toit de l’entrée mutualisée du parking silo partagé
Illustration - Vue d’une terrasse partagée sur la toiture du bâtiment central
Illustration - Croquis de structure urbaine
Illustration - Croquis axonométrique de principe volumétrique
Illustration - Croquis d’un cœur d’ilot sur le secteur « front urbain »
Illustration - Croquis perspectif sur le jardin central
Illustration - Croquis perspectif sur le jardin central et une courée artisanale
Illustration - Croquis perspectif sur la porte d’entrée est du quartier
Illustration - Croquis perspectif sur la porte d’entrée ouest du quartier (avant arrivée de la tour Elithis)
Illustration - Croquis perspectif sur une venelle donnant sur le canal Dusuzeau
Illustration - Plan de masse ombré