Maîtrise d’ouvrage :

UrbanEra

Missions :

Maîtrise d’œuvre complète

AVP réalisé

Livraison attendue :

2026

Maîtrise d’œuvre :

D&A avec C&E et ON

Longueur:

107m

Hauteur :

10m

Longueur travée principale :

36,8 m

Largeur maximale :

5,4m

Images :

lyloperreau.eu

Située au cœur de l’écoquartier de l’Étoile, cette passerelle relie les villes d’Annemasse et d’Ambilly, séparées par un large faisceau de voies ferrées.

Ce faisceau comporte des voies électrifiées, celles du Léman Express qui relie la gare d’Annemasse à la ville de Genève, et des voies de fret désaffectées (servant notamment autrefois pour le stockage des wagons de bouteilles d’eau d’Evian) que la SNCF veut pouvoir éventuellement réhabiliter un jour.

Au-delà de relier plusieurs communes, cette passerelle permettra à deux espaces paysagers de communiquer : le futur Jardin Ferroviaire qui longera le nouveau quartier côté Ambilly et le square Geneviève de Gaulle-Anthonioz côté Annemasse. Ce dernier, existant, est aménagé au-dessus d’un parking souterrain privatif. C’est là l’une des difficultés rencontrées par le projet, qui s’insère dans un contexte urbain déjà bien constitué côté Annemasse. De multiples hypothèses d’insertion de l’ouvrage ont été testées, en étroite concertation avec toutes les parties prenantes (les villes d’Annemasse, d’Ambilly, de Ville-la-Grand, Annemasse agglo, la SNCF) pour aboutir à une solution relativement simple en plan, mais dont il a fallu démontrer patiemment la faisabilité technique.

Ainsi l’escalier côté Annemasse repose en partie sur l’une des poutres du parking souterrain existant. Quant à l’ascenseur, il se glisse entre une voie échelle, elle aussi existante, et les emprises ferroviaires, immédiatement à proximité de réseaux structurants pour la SNCF.

Les espaces publics reliés de chaque côté des voies n’étant pas complètement face-à-face, la passerelle se déhanche légèrement en plan pour s’adapter aux espaces qu’elle surplombe.

Le parti structurel est par ailleurs relativement simple et guidé par des questions d'efficacité, dans un contexte sismique : des poutres latérales hyperstatiques supportent un mince plancher en bfup (béton fibré à ultra hautes performances). Ce choix a été acté à la fois pour des raisons de durabilité (le bfup ne nécessitant quasiment aucun entretien) et pour des questions de légèreté, le faible poids des éléments en bfup permettant d’alléger le poids de la charpente métallique.

Les éléments de serrurerie (garde-corps en maille inox, protections verticales en métal perforé et maille fine) ainsi que les cages d’ascenseur entièrement vitrées visent un maximum de simplicité et de transparence.

La pose du tronçon positionné au-dessus des caténaires, de nuit, est programmée en janvier 2026, dans le respect des contraintes calendaires imposées par la SNCF.

Projets en commun

Illustration - Vue Aérienne depuis Ambilly
Illustration - Vue depuis le square côté Annemasse
Illustration - Vue depuis la passerelle en regardant vers la ZAC de l'Etoile
Illustration - Vue en plan et élévation
Illustration - Insertion de l'ouvrage sur le square Geneviève De Gaulle-Anthonioz
Illustration - Elévation depuis le futur "jardin ferroviaire"
Illustration - Vues en plan et élévation
Illustration - Vue du train
Illustration - Vue depuis la voie échelle
Illustration - Vue depuis le futur "jardin ferrovaire"