Maîtrise d’ouvrage : EPA Plaine du Var
Missions :
Plan directeur / Cahier des charges de la ZAC / Coordination architecturale et paysagère / Maîtrise d’œuvre des espaces publics
Secteur d’étude :
Écocité : 200 HA plan directeur / ZAC 26 ha / 6.5 ha espaces publics /secteur opérationnel : 1 ha
Livraison : Horizon 2030
Montant des travaux : 25 M€ 

Nice Méridia est un nouveau quartier Niçois, qui restructure l’urbanisation anarchique et établit les espaces publics en continuité des grandes avenues métropolitaines et des rues des quartiers connexes. Il organise les relations d’usages et environnementales avec le fleuve, la plaine agricole et les montagnes. 
Le quartier est densement construit, avec comme composition une lecture attentive du parcellaire.  Il s’agissait de garantir le succès de l’opération, malgré son occupation.   
Trois jardins linéaires forment les figures emblématiques du quartier. Perpendiculaires au fleuve, ils ancrent Méridia dans le territoire, par l’ouverture des perspectives sur les montagnes, et préfigurent le réseau futur des parcs métropolitains, de la vallée, Ils sont implantés en creux par rapport aux cours et aux rues conservant la topographie des casiers, du XIXème siècle. Cette singularité est mise à profit pour gérer l’ensemble des eaux de pluies, qui viennent les inonder au grès de leur intensité.

Chaque jardin installe des micro paysages qui font échos pour l’un, à la luxuriance des jardins niçois, pour l’autre, aux vallons obscurs et pour le dernier, aux jardins cultivés. Plusieurs figures récurrentes encouragent une diversité d’appropriations, du repos sur des terrasses aux plaines minérales pour partager des moments conviviaux et libres. Le sol fertile, sont voués à la filtration des premières eaux de pluies.  
Les cours et la Place Méridia sont les lieux de centralité à proximité immédiate de la nouvelle station de tramway. Ils sont animés par des commerces et des terrasses de cafés à l’instar des places méditerranéennes. 
Les premières rues et venelles permettent d’apprécier les détails et la qualité des revêtements. Inspirés des usages en centre-ville de Nice, le béton clair matricé, étend sa marque de fabrique. Les retraits de façades, la générosité des trottoirs et la densité de plantation offrent un paysage urbain jardiné et confortable en toute saison.

Illustration - Le jardin du cours de l'Université
Illustration - Le jardin du cours de l'université
Illustration - La passerelle du jardin du cours de l'Université
Illustration - Le jardin du cours de l'Université
Illustration - Les galets géants du jardin du cours de l'Université
Illustration - Les galets géants du jardin du cours de l'Université
Illustration - Vue aérienne du premier tronçon réalisé du jardin du cours de l'Université, en fin de travaux
Illustration - Le jardin du cours Robini
Illustration - Plan des aménagements du quartier
Illustration - Principe de gestion des eaux pluviales au sein des parcs
Illustration - Perspective du jardin du cours Robini
Illustration - Perspective du deuxième jardin du cours Robini
Illustration - Perspective du deuxième jardin du cours de l'Université